Sangs Mêles Originels
Bienvenue sur Vampire's Kindgom.

Nous vous invitons à lire le contexte et vous informons de la répartition des personnages sur le forum :

Vampires : 24
Esclaves : 21
Résidents : 2
Affranchis : 5
Dévots : 10


Vous avez les cartes en main pour faire le personnage de votre choix.

A bientôt.


Forum test
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionCalendrierPortail

Guntur Amuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Guntur Amuna Mer 14 Juin 2017 - 17:39
Et voilà ce que j'ai pour Guntur Amuna : (description physique et morale)

Je vais prendre quelques exemples tirés au hasard dans une liste non-exhaustive d'adjectifs qualificatifs. "Affectueux", il est vrai que je m'attache rapidement et aime passionnément ceux qui me sont proches. "Brutal", je peux me comporter comme le dernier des rustres parce que je suis de mauvais poil. "Effrayant", ça oui, bien des immortels me craignent, je suis le calme avant la tempête, je suis la mer d'huile qui annonce un orage violent, je suis ce manteau blanc de neige qui en une fraction de seconde peut terminer en avalanche, pour cela, je suis effrayant. "Pacifique", si je suis un homme militaire, j'ai depuis longtemps reconnu que la paix est le symbole de la tranquillité. Par ma puissance, je peux faire pencher l'équilibre du monde, aussi suis-je pacifique, préférant la diplomacie que la prise d'armes. "Timide", oh, ne riez pas, je le suis, timide. "Compatissant", je sais que les humains ont subi de lourdes pertes par notre faute, ils ont été destitués de leur droits, de leurs identités, si je possède des esclaves, je laisse mes sujets les libérer si besoin est. "Instruit", après quinze siècles d'immortalité, j'ai ouvert et lu bon nombre de livres en tout genre. "Courtois", jamais je ne dirais mot qui fache une demoiselle. "Perfectionniste", j'aime que tout soit parfait. "Tolérant", mon territoire est multinational, multiculturel, multiethnique. J'accueillerai quiconque est dans le besoin. "Inconstant", il est vrai que je peux retourner ma veste quelques fois, pour un oui ou pour un non... "Lunatique", un simple mot peut me faire enrager ou m'apaiser. "Prudent", peut-être un peu trop, je préfère prendre mon temps et m'assurer de mes positions avant de me décider. "Sévère", j'exige une obéissance ultime quand je donne un ordre, que l'on y mette de la mauvaise volonté et je peux devenir alors intransigeant. "Obstiné", à l'inverse de mon inconstance, je peux être terriblement têtu. Pendant longtemps, plus de 500 ans, j'ai refusé de marier ma Première Infante. Force est de constater que je n'ai pas patienté assez longtemps. "Jaloux" ce qui va à l'encontre de ma compassion je trouve. Je n'aime pas qu'on touche à mes choses. Le temps m'a rendu peut-être un peu trop aigri par la nonchalance des uns et l'impétuosité des autres...

Pour me décrire, je dois vous expliquer tout d'abord mes origines mortelles. Je suis né dans la province du 廣南東路 qui se lit "Guǎng nán dōng lù" et que vous connaissez comme Guangdong ou Canton. Donc je suis plus chinois qu'autre chose. A une certaine époque, je ne m'appellais pas Guntur et je ne portais pas le nom d'Amuna non plus. Je ne suis pas très grand, les européens m'ont souvent appelé "chétif" ou "malingre", mais ma santé -humour- est à toute épreuve. De mon temps humain, je n'ai jamais été malade, aussi ne portè-je aucun stigmate sur ma peau. Pas de tatouage non plus, ce n'était pas très courant à cette époque, j'ai les cheveux noirs, longs, des yeux noirs également, en amande, bridés, je m'habille le plus souvent en blanc, couleur de la mort dans la tradition de mon pays natal. Je me déplace agilement, sans un bruit, tel un chat noir dans la nuit. Mon pouvoir me permettrait de garder plus ou moins temporairement l'apparence de qui je voudrais, mais j'aime mon corps, le considérant comme parfait. Beaucoup des diplomates que l'on m'envoient se retrouvent génés face à moi. Ils n'ont guère l'habitude de parlementer avec un jeune homme. Il est vrai que je ne fais pas mon âge. Quinze siècles, ne l'oubliez pas! Et même si on prend l'âge de ma mort, trentre-trois ans, je ne les parais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Mer 14 Juin 2017 - 18:48
J'ai aussi un début d'histoire, pour voir si ça correspond bien à nos attentes :

Citation :
Afin de suivre correctement les quinze siècles qui pavent ma vie, j'ai décidé de vous faire découvrir, non pas l'entièreté de ma vie depuis son commencement, mais plutôt quelques images, ici et là. Parce que mille cinq cents ans est bien trop longs à décrire, il me faudrait des dizaines et des dizaines d'ouvrages. Ainsi, à la volée, hop, je vais, à l'improvisade, vous composer quelques balades (celui qui retrouve cette référence recevra mon respect éternel)...

468 : Année de ma naissance. Province du Guangdong, dans ce qui s'appellera la Chine bien des années plus tard, et ce qui était le Royaume des Dynasties du Sud, et plus particulièrement, celle des Liu Song. Si au sein de la dynastie, on appelait ces années la guerre des oncles et neveux, le peuple était en paix, loin de la guerre au niveau des frontières. Moi-même était prince, 9ème fils d'une fratrie de 9 enfants mâles, mes frères ainés ayant eux-même des enfants, je ne pouvais quémander une once de pouvoir quelconque. J'avais été rapidement envoyé tout enfant que j'étais dans un domaine, bien loin de la capitale, bien loin des grandes villes, quelque part où on n'entendrait bientôt plus parler de moi.

500 : Son nom, à cette époque évoquait le respect. Il s'appelait Cao Cao, il était une légende de la Guerre des Turbans Jaunes. Il était seigneur de guerre, écrivain, poète, Premier Ministre... Pour l'Histoire, il était mort et enterré. Mais en vérité, il arpentait les nuits. C'est ainsi qu'il me trouva, cette même année. Il cherchait quelqu'un qui puisse entreprendre ce qu'il avait commencé, bien des années auparavant : "l'Empire n'est pas encore pacifié, et il n'est donc pas possible de suivre les rites", voilà ce qu'il avait dit et en tant que prince, même lointain, il avait besoin de quelqu'un qui comprenne ce qu'il cherchait à créer. Je le comprenais. Il me donna une année pour me préparer à devenir ce qu'il était. Une année toute entière à m'enseigner, à me faire connaitre son monde, à découvrir au travers d'une nouvelle puissance une terre magnifique.

501 : L'année de ma mort et l'année de ma naissance. La même seconde, un jour de mars, alors que les fleurs offraient leurs belles couleurs à cette nature qui renaissait. J'ai pu, pendant tout une journée apprécier cette beauté, cette tranquillité, loin des bruits de la ville, loin des cris des marchands, loin de l'empressement des passants. Et la nuit tombée, je me suis dirigé vers sa caverne, j'ai dit adieu à ma vie et je suis tombé dans la douleur, la souffrance, presque insoutenable, goutant pour la première fois de ma vie à la dure réalité de la condition humaine. En une fraction de seconde, j'étais mort et pourtant, je me tortillais violemment sous la transformation de mon corps, je devenais vampire. Est-ce que j'avais fait un mauvais choix? Je rêvais de pouvoir et de puissance, mais je n'étais pas né sous de bons hospices.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Jeu 15 Juin 2017 - 19:25
Citation :
602 : Cela fait un siècle, an pour an, jour pour jour et pratiquement heure pour heure que je suis devenu une créature de la nuit. Un siècle où pour les miens, je n'étais qu'un enfant. J'ai appris auprès de mon sire, j'ai appris à diriger un royaume comme il l'avait fait. Et c'était à moi de me lancer, d'accomplir son oeuvre. J'ai quitté la campagne où je me trouvais, j'ai voyagé au Sud, loin de la terre des miens, je me suis installé au Viet-Nam. En réalité, j'ai suivi des compatriotes chinois qui avaient décidé de réoccuper cette terre après 50 ans de... d'identité indigène. J'ai choisi ce pays pour ainsi créé une sorte de... d'empire vampirique. Mais le terme "empire" n'était pas connu, je n'étais pas un roi non plus, j'ai longuement cherché le meilleur terme et j'ai fini par le trouver. "Maharajah", ou "grand roi" en sanskrit. Si j'ai choisi ce nom, c'est parce que mes visées, si elles avaient commencées sur la péninsule indochinoise, se propageaient jusqu'en Inde, but ultime. Je voulais devenir, plus que tout, ce grand roi d'Asie.

780 : A cette époque, j'aimais me mélanger au Monde des Hommes, celui avec un "H" majuscule, celui qui mêle homme et femme, tous libre. Et à cette époque, j'allais souvent à la cour des Rois de Sailendra, à Java. C'est là-bas que j'y rencontrais Jayavarman, un homme de famille princière qui n'était pas forcément le bienvenu ici, mais qui n'avait pas le choix. Au fil des conversations, nous nous sommes liés d'amitiés et il m'apprit qu'avec son épouse, il comptait rentrer dans son pays, un jour ou l'autre. Il était encore jeune et avait beaucoup à apprendre. J'étais tenté de l'aider à retourner chez lui au plus tôt, mais mon instinct me disait bien qu'il n'était pas prêt.

802 : En effet, il fallut attendre cette année pour qu'il revienne dans ce qu'on appelait le Cambodge. Et pour ne pas le laisser trop longtemps seul, j'ai déplacé la capitale de mon petit rajastan à Hariharalaya. Le rituel qu'il mit en place eut pour effet de faire accepter au peuple l'esclavage et la domination des vampires. Ainsi, il était un devoir et un droit de servir un être de la nuit. Bien entendu, cela n'était pas... clairement spécifié, personne ne connaissait l'existence avérée des immortels, mais on vivait ainsi, lui officiellement à la lumière du jour et moi sous le couvert de la nuit et le silence des ombres. Il avait pris de nombreuses femmes et j'en avais fait mes esclaves, mes dévotes, mais jamais mes infantes. Je gardais ce privilège pour plus tard.

1292 : Oui, je sais, presque 500 ans se passe et après la mort de mon ami, j'ai continué à aider et éduqué ses fils, les fils de ses fils, jusqu'à ne plus trouver l'envie, la motivation, ou peut-être plutôt le manque de projection. Je me voyais devenir plus grand, mon royaume ne me suffisait plus. Il était pourtant richement entretenu, richement habité par des vampires tout aussi puissants que moi, et même plus âgés. Je décidais alors de changer de lieu, de quitter ce qui deviendrait le Cambodge pour une île qui m'appartiendrait toute entière. Je décidais de partir pour l'île de Java. Toujours sous couvert d'une invasion chinoise, je pris possession de la partie orientale de l'île. Dans ses contrées superstitieuses, la puissance du rajastan décupla. Ma capitale n'en était pas vraiment une, si les premières années j'étais quelqu'un de sédentaire. Je voulais bouger. L'île de Java était tellement belle. Des fleurs aux parfums exotiques, des fleurs qui s'ouvrent même la nuit! Jamais la nature n'avait été plus belle qu'à Java.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange noir
avatar
Date d'inscription : 15/03/2017
Messages : 481

Feuille de personnage
En Quelques Mots: Âge du personnage: Nationalité:
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Jeu 15 Juin 2017 - 20:19
Pour le moment tout est parfait. J'aime beaucoup l'histoire. (Quelques petites fautes qu'il faudra corriger à la relecture)

Revenir en haut Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Ven 16 Juin 2017 - 17:54
Ok, je fais remonter à qui de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Lun 19 Juin 2017 - 16:51
Et voici la fin :

Citation :
1350 : Avant d'entamer cette année 1350, il me faut raconter les années auparavant. Je ne m'étais pas encore établi définitivement, mais en ces années, je me trouvais à Trowulan, en train de polluer l'esprit de la Reine Douairière -humaine-. Maitriser tout un peuple humain avait été un de mes buts dans la vie... ou dans la non-vie comme on appelait cela. C'est à partir de cet instant que l'esclavage volontaire s'installa dans mon... empire. Oh non, ce n'était pas un empire, mais ce n'était plus un royaume, c'était quelque chose de plus imposant, plus puissant. Mes terres s'étalaient déjà de ce qu'on appelerait plus tard l'Inde à l'Indonésie, en passant par la Chine. Au gré des années, le fils de la Reine était encore jeune, et quand il accéda au trone de son royaume humain, je pris le nom de Gajah Mada, en tant que premier ministre. Oui, je devais encore dissimuler mon identité pour mieux berner le commun des mortels. Et puis, une décénie plus tard tout était en place, ma puissance était arrivée à son apogée et il était temps de devenir ce que j'avais été conçu pour être. Un Maharajah.

1360 : J'étais dorénavant à la tête d'un territoire immense, reconnu, fort, mes Ministres me tannaient pour trouver un héritier, car ils craignaient qu'un complot ne se trame. Et puis, pour de prochaines alliances, il était ainsi possible de demander un mariage politique. Agrandir le territoire, le renforcer, s'affirmer, encore et toujours. J'ai donc cherché du côté des humains. Qui pourrait devenir mon héritier. Mon Premier Infant. Car oui, j'étais un immortel de 8 siècles déjà, mais je n'avais jamais infanté. Il était temps. Et c'est à Surabaya que je trouvais ce que je voulais. Elle. Cette perle humaine et royale. Mes Ministres m'avaient supplié de prendre un héritier mâle, mais je dois avouer que j'ai toujours eu une faiblesse pour la gente féminine. Et puis, cette belle jeune femme m'avait charmé. Je la fis enlever la nuit même. Je la fis préparer, afin que dans l'immortalité, elle soit la plus belle qui n'est jamais foulé cette terre.

1668 : Assis tout en haut de cette montagne de puissance, je ne pouvais plus rester un roi nomade. Alors je fis construire un palace somptueux, à Samarinda, nouvelle bourgade dans l'est de Bornéo. On venait des quatres coins du rajastan pour me prêter allégence, pour m'apporter des offrances, les humains venaient d'eux-même offrir leur vie, leur liberté. Au sein de mon rajastan, l'esclavage est autorisé, comme il n'est pas obligatoire. Mais je ne tolère pas des humains libres chez moi. Nous sommes une race supérieure, les humains sont là pour nous servir, néanmoins je relativise car sans eux, nous ne serions rien. Je voyais l'émergence des autres territoires vampiriques. L'Empire et le Royaume. Jelani et Alexandre. Jelani. Cet être perfide. J'ai vu son essor, j'ai assisté à sa construction. Mais cet immortel, je ne l'aime pas.

2016 : Cela faisait déjà un bon bout de temps que Alexandre tournait autour de ma fille, mon héritière. Je sentis la demande arriver, mais je n'avais guère envie de laisser la Perle que j'avais créé au main d'un Roi bien loin de mon territoire. Pourtant, avec la demande, les échanges commerciaux étaient particulièrement intéressants. Sans oublier que le Royaume se trouvait de l'autre côté de l'Empire. Si le besoin était, il pourrait prendre cet empereur de pacotille en tenaille. Je mis un long moment avant de... sacrifier Lestari. Elle allait devenir Reine, maigre consolation. Cette année, je la pris dans mes bras, embrassai son front et lui souhaitait tout le bonheur possible. Ce fut la dernière fois que je la vis.

2026 : Dix ans se sont écoulés. Dix ans de mariage sans annicroche. Et le malheur tombe brutalement. On assassine Alexandre. Je ne peux plus aider Lestari qui doit se débrouiller toute seule. De mon côté, je renforce mes positions. Je crains la balance des pouvoirs. Ce nouveau roi, je n'ai pas confiance en lui. Et Jelani qui ricane. Non, il ne fait pas bon d'être entre leurs griffes. Je dois protéger mon territoire.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange noir
avatar
Date d'inscription : 15/03/2017
Messages : 481

Feuille de personnage
En Quelques Mots: Âge du personnage: Nationalité:
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Lun 19 Juin 2017 - 17:53
C'est très bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Maitre Liu
avatar
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 147
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Lun 19 Juin 2017 - 21:08
Ok, est-ce que tu te charges de la validation? ou je le fais?
Revenir en haut Aller en bas
L'ange noir
avatar
Date d'inscription : 15/03/2017
Messages : 481

Feuille de personnage
En Quelques Mots: Âge du personnage: Nationalité:
MessageSujet: Re: Guntur Amuna Lun 19 Juin 2017 - 21:08
tu peux le faire^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Guntur Amuna
Revenir en haut Aller en bas

Guntur Amuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sangs Mêles Originels :: Les archives :: Archives HRP-